« La LSDH a suivi avec stupéfaction l’expulsion musclée des familles habitant la cité COMICO le mercredi 30 Septembre 2020 qui ont vécu plus de trente ans dans ces maisons. Après la fin de la procédure judiciaire qui a conclu à une expulsion, la morale et surtout la raison auraient dicter de différer la mesure dans un contexte plus favorable que celui des inondations et de la pandémie que nous vivons présentement.
La LSDH déplore vivement la manière dont cette terrible mesure a été exécutée car la violence n’a eu d’égale que la cruauté des forces de l’ordre.
La LSDH invite l’Etat du Sénégal à prendre des mesures appropriées pour reloger ou trouver des sites de recasement adéquats pour ces malheureuses familles au nom de l’assistance aux personnes assimilées à des déplacés internes dont les pères vivants ou décédés ont servi avec loyauté et abnégation la Nation sénégalaise.
LA LIGUE SÉNÉGALAISE DES DROITS HUMAINS (LSDH)
Le secrétaire exécutif
Alassane Seck »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here