Sénégal : un nouveau gouvernement pour préparer l’échéance de 2019 ?

0
39
Au lendemain des élections législatives, Macky Sall remet de l’ordre dans la maison. L’Intérieur, la Justice et les Affaires étrangères changent de titulaire.
Le président Macky Sall a changé l’attelage gouvernemental pour la dernière ligne droite avant la présidentielle de 2019.

Le président sénégalais Macky Sall a nommé jeudi un nouveau gouvernement, plus d’un mois après les législatives, un remaniement marqué par des changements aux ministères de l’Intérieur, des Affaires étrangères et de la Justice, et par la création d’un département du Pétrole. La formation de la nouvelle équipe, annoncée dans la soirée par un décret présidentiel lu à la télévision publique, intervient au lendemain de la reconduction du Premier ministre sortant, Mahammed Boun Abdallah Dionne. Cet ingénieur économiste de 57 ans, proche de Macky Sall, était en poste depuis juillet 2014.

Nouveaux ministres à l’Intérieur et aux Affaires étrangères

Le nouveau gouvernement compte comme le précédent trente-neuf membres, dont huit femmes – contre six auparavant –, a précisé à la télévision le secrétaire général de la présidence de la République, Maxime Jean Simon Ndiaye. Le ministère de l’Intérieur a un nouveau patron, Aly Ngouille Ndiaye, précédemment ministre des Mines. Il remplace Abdoulaye Daouda Diallo, dont la gestion des élections législatives du 30 juillet, largement reportées par la majorité présidentielle, avait été beaucoup critiquée. Ces élections ont été marquées par d’importants problèmes d’organisation et ses résultats ont été contestés par l’opposition, notamment dans la capitale Dakar. Le ministère des Affaires étrangères est désormais dirigé par Sidiki Kaba, ancien dirigeant de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) et ministre de la Justice sortant. Mankeur Ndiaye qui était à la tête de ce ministère quitte le gouvernement. Le nouveau ministre de la Justice est Ismaïla Madior Fall.

Grande nouveauté : un ministère du Pétrole et des Énergies renouvelables

Alors que la découverte ces dernières années de gisements de pétrole et de gaz pourrait modifier l’économie du pays, un nouveau ministère du Pétrole et des Énergies renouvelables est créé. «  Nous sommes en train de nous préparer à cette économie du pétrole  » pour «  le Sénégal de demain, qui s’annonce dès 2021 avec les premières exportations  » d’hydrocarbures, a déclaré le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne, tout en évoquant un «  gouvernement de continuité  ». Le président Macky Sall a été élu en 2012 pour sept ans face à Abdoulaye Wade, qui était au pouvoir depuis 12 ans et qui, à 93 ans, reste l’un de ses principaux opposants. Le nouveau gouvernement doit poursuivre la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent, lancé en 2014 pour faire du Sénégal un pays émergent à l’horizon 2035 notamment grâce à un renforcement des infrastructures (transport, eau, électricité). La prochaine élection présidentielle aura lieu en février 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here