Sénégal-Togo: Gnassingbé en visite de travail à Dakar, les défenseurs de droits l’homme s’indignent

0
26
Macky Sall et Faure Gnassingbé, samedi à Dakar (Ph)

Le président togolais Faure Gnassingbé a achevé dimanche une visite de 24h au Sénégal. Mais le déplacement de l’homme fort de Lomé qui fait face actuellement à une vague de contestation dans son pays, n’a pas laissé indifférent les Sénégalais, notamment les militants de défense des droits de l’homme, comme constaté par KOACI.COM.

À son arrivée à Léopold Sédar Senghor de Dakar, le Président République togolaise Faure Gnassingbé à l’aéroport, a été accueilli par son homologue sénégalais Macky Sall.

Après un bref entretien au salon d’honneur de l’aéroport, les deux chefs d’État ont pris congé des lieux direction, le palais de la République.

Sur place, Faure Gnassingbé et Macky Sall ont évoqué les questions régionales avec la nécessaire impulsion que doit donner la Cedeao  à l’intégration régionale. Pour rappel, le Président de la République togolaise dirige actuellement cette organisation.

Les deux hommes ont également parlé de la lutte contre le terrorisme. Une conférence international regroupant les pays du Sahel et ceux d’Afrique de l’Ouest vient de se tenir à Bamako.

Il a été question de coopération bilatérale. Les deux chefs d’Etat entendant stimuler les échanges économiques.

Mais cette visite à Dakar de Faure Gnassingbé qui fait face actuellement à une vague de contestation dans son pays, a été l’occasion pour les défenseurs des droits de l’homme de fortement critiquer l’homme fort de Lomé.

C’est le cas du directeur exécutif d’Amnesty internationale Sénégal. En effet dans un tweet avec le hashtag #Togo,Seydi Gassama Rechercher Seydi Gassama a sévèrement critiquer le Président togolais.

« FEGnassingbe au Sénégal avec des mains tachées de sang de togolais qui revendiquaient le droit de vivre dans un Etat démocratique », a gazouillé le droit de l’hommiste.

Pour mémoire, depuis quelque temps, plusieurs milliers de Togolais manifestent dans leur pays pour réclamer les réformes constitutionnelles promises par le régime deFaure Gnassingbé Rechercher Faure Gnassingbé depuis des années.

Le présidentFaure Gnassingbé Rechercher Faure Gnassingbé a succédé à son père, le général Gnassingbé Eyadéma qui a dirigé sans partage le pays pendant trente-huit ans avec l’appui de l’armée.
Faure Gnassingbé a été réélu en 2010 et en 2015 lors de scrutins très contestés par l’opposition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here